UP

Flânerie sur pixel #1
avatar

dans blog — ywb le 1 mars 2011 à 16 h 03 min

Ne vous est-il jamais arrivé de cuisiner un cake aux pommes de terre, et de vous ennuyer pendant sa cuisson ?
De devoir attendre que la machine à laver le linge arrête de tourner pour pouvoir étendre vos 3 chandails ?
De vouloir vous doucher alors que la salle de bain est occupée ?

Moi non plus.
En effet, je n’aime pas les tubercules, je ne porte pas de chandails, car ça gratte, et  je ne prends que des bains. Cela dit, il m’est arrivé d’attendre, et de m’ennuyer, le tout prostré dans le canapé. C’est pour toutes ces personnes qui s’ennuient lorsqu’ils attendent chez eux que j’écris ce billet mensuel. Une fois par mois, je vous présenterai un mini-jeu passe-temps, parfait pour combler ces petits moments d’ennui, ces précieuses minutes passées à ne rien faire. Ces mini-jeux seront sélectionnés sur les critères hyper-subjectifs suivants: un univers visuel original et esthétique, une facilité d’accès (un clic et on y est, les téléchargements aux orties), la gratuité, l’humour, la bonne idée, et surtout une prise en main rapide (car qui aime passer 15 minutes à lire des règles, franchement ?… et comme dit précédemment, on parle de mini-jeu passe-temps). Ce post ne s’adresse donc pas aux hardcore-gamers qui risquent de s’ennuyer ferme en jouant aux jeux proposés. En effet, ceux-ci ne requièrent que peu de clics, une attitude dénuée de compétitivité, et une sérieuse envie de flâner sur le pixel.

Le jeu dont je ne vais pas tarir d’éloges aujourd’hui s’appelle Little wheel.

C’est un petit jeu flash, un point&click sans prétention mais qui propose un univers rétro-futuriste assez intéressant visuellement. Le rétro-futurisme, pour ceux qui ne connaissent pas, est une imagerie old-school de science fiction. Un assez bon exemple en la matière serait le film Captain sky et le monde de demain. Quoique loin d’être exceptionnel, ce film a le mérite d’exploiter au maximum cette imagerie, entre couleurs passées-sépias, flous artistiques, et machines Julesvernesques, passées au moulin 60’s et art nouveau. On retrouve donc ce type d’univers dans Little Wheel. Toute l’action apparaît en contre jour, dans un noir très finement ciselé, à la Michel Ocelot, tandis que le fond apporte de la profondeur et une ambiance oppressante.

L’histoire est sommaire et tient en…allez, une cinquantaine de mots : dans un monde futuriste, peuplé que de robots alimentés par une source d’énergie électrique unique, un accident survient : plus de courant. Tout s’arrête jusqu’à ce qu’un petit robot sorte de son mutisme en se faisant frapper par la foudre. Sa mission, donc la notre : réparer la source d’énergie afin que ce petit monde robotique puisse reprendre son train de vie. On ne peut pas vraiment dire que le jeu comporte des perles de game-play; les indices nous sont donnés un peu trop facilement, ce qui nuit à l’aspect recherche et investigation du jeu. La trame est d’ailleurs terriblement linéaire. Mais on s’embarque facilement dans l’aventure, comme on monte dans un petit train touristique, tranquillement. Seul point noir sur le tableau: la musique ! Un petit jazz de musique d’ascenseur assez exaspérant, et qui ne rajoute rien au jeu, sinon une plate illustration de l’humeur générale du jeu. C’est dommage car les bruitages sont plutôt correctes…car synchronisés (c’est le minimum requis pour un bruitage, vous pourriez me dire). Je vous recommande donc de couper le son du jeu et d’écouter plutôt ceci ou encore ceci en boucle. Et l’expérience en sera d’autant plus agréable.

15 minutes de balade en petit train touristique, gratuit et charmant…Voilà ce que Little Wheel vous propose, et c’est déjà pas mal en ces temps de hausse des prix.

18 Comments »

Leave a comment

  1. avatar
    Lévan

    posté le 1 mars 2011 @ 16 h 07 min

    Jazz d’ascenseur !! Eho, moi je la trouve chouette la musique ! 🙂
    Et puis le jeu commence sur un ascenseur, alors de quoi se plaint-on ?

  2. avatar
    Julia

    posté le 1 mars 2011 @ 16 h 09 min

    Très chouette article. Très bien écrit. J’adore. J’adhère (comme la colle UHU).

  3. avatar
    Geoffrey Dorne

    posté le 1 mars 2011 @ 16 h 18 min

    Chouette article plein de découvertes 😉

  4. avatar
    Guilhem

    posté le 1 mars 2011 @ 19 h 50 min

    Chouette article, et j’adore les graphismes du jeu, par contre c’est vrai que niveau énigmes ca laisse carrément à désirer.
    <un bon moyen de tuer le temps qu'on n'a pas cependant!

  5. avatar
    Notwen

    posté le 2 mars 2011 @ 9 h 24 min

    Sympa en effet.
    Mais je n’ai pas tenu les 15 minutes, comme tu dis « les indices nous sont donnés un peu trop facilement ».
    J’aime les jeu qui font réfléchir…
    J’avais adoré Might & Magic 3, et détesté MM4. Le 3 était plein d’énigmes, de stratagèmes, le 4 était carrément bourrin. Le jour et la nuit 🙁

  6. avatar
    nicolas__eymerich

    posté le 2 mars 2011 @ 13 h 02 min

    salut

    ce n’est pas du retro-futurisme, c’est du steampunk.

  7. avatar
    Lévan

    posté le 2 mars 2011 @ 14 h 36 min

    Bah, le steampunk c’est pas un type de rétro-futurisme ?

  8. avatar
    JDW

    posté le 2 mars 2011 @ 15 h 10 min

    Si, complètement ^^

  9. avatar
    nalaf

    posté le 2 mars 2011 @ 19 h 52 min

    non, c’est le rétrofuturisme qui est du steampunk ! (en littérature, on utilise le second terme en tout cas)

  10. avatar
    JDW

    posté le 2 mars 2011 @ 20 h 54 min

    Les différents articles Wikipédia traitant du Steampunk et du rétro-futurisme s’accorde à dire (dans chaque langue que je comprends du moins) que le Steampunk est un genre de rétro-futurisme. Ils citent en comparaison le Dieselpunk, qui sont par ailleurs également tout deux des déviations rétro-futuristes du Cyberpunk.

  11. avatar
    Fingolfin

    posté le 3 mars 2011 @ 11 h 20 min

    Bon petit jeu, dommage qu’il soit si court, et j’adhère à l’opinion de Lévan, la musique est cool 😀

  12. avatar
    Leif

    posté le 4 mars 2011 @ 10 h 39 min

    Pas mal.
    Musique de jazz pas vraiment dans le contexte et à la longue très insupportable, j’ai vraiment préférer les musiques proposé sur les liens qui collait parfaitement avec l’environnement du jeu, décor j’ai adorer et le seul point négatif que je donnerait ce serait le manque de difficulté réel, enfin dans l’ensemble c’est bien surtout pour un jeu flash.

  13. avatar
    DimiSmirnoff

    posté le 9 mars 2011 @ 22 h 09 min

    Mais ! Mais ! … =(
    Mais pourquoi c’est pas en français ?!

  14. avatar
    Nicole

    posté le 10 mars 2011 @ 21 h 52 min

    J’adore. Un vrai bijou graphique.
    je l’ai refait et refait rien que pour voir les détails.

  15. avatar
    Gragblod

    posté le 15 mars 2011 @ 1 h 53 min

    Dans le genre casse-tête je vous propose le site ouverturefacile.com

  16. avatar
    Notwen de la Concorde

    posté le 15 mars 2011 @ 15 h 58 min

    Ah oui : ouverturefacile.com
    Là, les indices, il faut vraiment les chercher. Un excellent casse-tête pour geek.

  17. avatar
    Manher

    posté le 30 mars 2011 @ 10 h 41 min

    J’ai bien aimé. Trop court, très facile mais accrocheur. Et la musique ne m’a pas choqué, au contraire…

  18. avatar
    RupeeJ

    posté le 13 mai 2015 @ 7 h 28 min

    Ha ha! Robots par Flight of the Conchords. Toute une découverte, j’adore.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL